Mayenne Orne Sarthe

Patients sous anticoagulants : un pharmacien référent au cœur du dispositif

Mis à jour le 24/11/2016

Le pharmacien est désormais habilité à accompagner le médecin traitant dans le suivi médical du patient sous traitement anticoagulant. L'adhésion à ce nouveau dispositif inclut l'apport de conseils personnalisés.

Les patients traités par Antivitamine K bénéficient d'une vigilance particulière qui inclut la prévention par rapport aux risques d'interactions médicamenteuses et un suivi biologique régulier. Dorénavant, le pharmacien peut intervenir dans le suivi médical du patient.
Comment ça marche ?
Le patient se rend auprès du pharmacien de son choix et complète un bulletin d'adhésion. Ainsi, il bénéficie de conseils particuliers pour un bon usage des médicaments tenant compte de ses habitudes de vie, notamment alimentaires. Le pharmacien accompagne le patient dans la durée, il contrôle la bonne réalisation de ses analyses de sang et l'oriente vers son médecin traitant si besoin.
 
La première prise de contact avec le pharmacien permet de définir les modalités de l'accompagnement, selon la situation du patient.
 
Le patient s'engage à rencontrer son pharmacien au moins deux fois par an pour un entretien personnalisé. Si le patient le souhaite, une coordination est mise en place par le pharmacien avec le médecin.
 
Cet accompagnement est libre et gratuit. Le patient ne peut pas solliciter son adhésion au dispositif d'accompagnement auprès de plusieurs pharmaciens. Toute nouvelle adhésion auprès d'un pharmacien rend caduque l'adhésion précédente.

A télécharger bulletin d'adhésion au dispositif.